Reconfinement : est-ce que je peux visiter un appartement ou une maison ?

Comme lors du précédent confinement, les agences immobilières sont fermées et les visites interdites. Mais pas de panique, vous pouvez visiter virtuellement les biens qui vous intéressent et même accueillir chez vous un agent immobilier pour qu’il prenne des photos de votre bien ou signer un mandat.

Pas de visites physiques dans les logements à vendre ou à louer

La ministre du logement Emmanuelle Wargon l’a clairement réaffirmé sur l’antenne de Radio-Immo : « Les visites de logements s’arrêtent. À ce stade, il n’y a pas de dérogation prévue pour les visites, même urgentes, elles restent interdites. » Une lueur d’espoir subsiste tout de même. En effet, les visites qui « ne seront plus que virtuelles lors des quinze prochains jours » pourraient reprendre – dans le strict respect du protocole sanitaire – s’il apparaissait, à l’issue du prochain point d’étape, que l’épidémie avait régressé. 

Fermeture des agences immobilières

C’est un nouveau coup dur pour les professionnels du secteur qui accusent le coup alors que les agences immobilières se voient contraintes, une nouvelle fois, de baisser le rideau. Les agents immobiliers devront donc travailler à distance, sans rentrer en contact avec leurs clients ni leurs prospects… ou presque. En effet, si les particuliers doivent rester chez eux et ne peuvent pas visiter les biens, les agents immobiliers peuvent, quant à eux, se rendre chez les particuliers, si les circonstances l’exigent.

Les agents immobiliers peuvent se rendre chez les particuliers

Le gouvernement ayant pour double objectif de protéger les Français tout en assurant la continuité de l’activité économique du pays et, par conséquent, la rotation de la chaîne immobilière, un agent immobilier est autorisé à se rendre chez un particulier pour prendre des photos en vue de mettre son logement sur le marché de l’achat ou de la location. Il peut également se déplacer pour filmer le bien et créer une visite en visio. Si peu de personnes sont encore prêtes à faire leur choix après une visite par écran interposé, « ces visites peuvent déjà permettre de préselectionner des biens », suggère la ministre du logement. Une étude Seloger montre toutefois que 3 futurs locataires sur 10 ont eu recours à la visio durant – et même après – le premier confinement mais aussi que près de 20 % des candidats à la location sont prêts à signer le bail d’un bien qu’ils n’auraient visité qu’à distance.

De la même manière, les agents immobiliers peuvent signer un mandat chez un particulier. Mais, encore une fois, ils ne le pourront qu’à la seule condition que la signature ne puisse se faire de façon dématérialisée.

Rejoignez la discussion

Comparer les annonces

Comparer